Faire l’école à la maison

Article paru dans Les Plumes n° 38

Quelques mois après avoir publié L’école à la maison – Apprendre autrement, Isa Lise a récidivé avec un nouveau livre sur l’instruction à domicile. Ce deuxième ouvrage s’adresse aux personnes curieuses de ce mode d’instruction et aux parents qui l’envisagent pour leurs enfants. Il s’articule autour de trois grands axes : le pourquoi du comment de l’instruction à domicile (le cadre légal, les raisons de ce choix, les résultats d’études, le devenir des enfants), l’organisation (le budget financier, la vie sociale, la mise en œuvre de l’enseignement), l’enseignement sans cours par correspondance (les diverses pédagogies, l’enseignement vivant, les apprentissages autonomes). Tout au long du livre, l’auteure souhaite autant informer le lecteur de la réalité de l’instruction en famille qu’aider le néophyte à trouver la voie qui lui correspond le mieux. En effet, une quinzaine de tests ponctuent les pages, certains pour mieux se connaître tout en favorisant la réflexion et la prise de décision, d’autres pour chasser les idées reçues et vérifier les connaissances en y associant des explications. Ces tests seront certainement une aide pour les parents qui hésitent à se lancer dans l’aventure de l’instruction en famille et qui ont besoin de préciser leurs attentes, leurs possibilités et leurs besoins. En fin de chaque chapitre, le lecteur trouvera un rappel des éléments essentiels à retenir. Comme à son habitude, Isa Lise ne cesse de rappeler que l’instruction en famille est plurielle et ce, à tous niveaux. Elle aborde la diversité des pratiques éducatives familiales, de la plus scolaire à la moins formelle. Cette partie sur la diversité des instructions en famille aurait pu être plus développée, mais la concision avec laquelle est traité le sujet permet au lecteur néophyte d’être informé sans être noyé dans la multiplicité des possibilités. L’auteure évite les jugements de valeur, laissant au lecteur le soin de découvrir ce qui lui correspond le mieux sans encourager ou décourager une pratique plutôt qu’une autre. Elle parle aussi des difficultés et embûches possibles que le parent peut rencontrer. On regrette toutefois qu’il soit fait plus de place aux écueils éventuels d’un enseignement de type unschooling qu’à ceux concernant les autres formes d’enseignement. De nombreux témoignages ponctuent le livre, de parents mais aussi de jeunes étant ou ayant été instruits à domicile. S’il me fallait comparer les deux livres d’Isa Lise sur l’instruction à domicile, je dirais que le premier, avec ses explications et pistes pédagogiques concrètes, est plutôt à lire lorsque l’on a déjà un pied dans l’instruction en famille et que l’on souhaite préciser ou enrichir sa démarche didactique ; ce deuxième ouvrage est plus théorique et généraliste et me paraît être une lecture de première intention, lorsque le parent hésite et s’interroge avant de prendre la décision de déscolariser.

Karine Povert

Faire l’école à la maison – Connaître le cadre légal, les outils disponibles et l’organisation à mettre en place à la maison, d’Isa Lise (Eyrolles, 2017)

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.